seo e-commerce podcast

Comment optimiser une boutique en ligne ?Podcast seo référencement

Suite de la série dédiée aux e-boutiques et au SEO avec 3 spécialistes : Thierry (@respiland), Michael (@mikiweb) et d’Anthony (@gianluca9).

Plus de 30 ans d’expérience à 4, nous détaillons les points à traiter en particulier : Les duplicate content internes et externes, les market place, micro formats, le choix du CMS, les images, rapidité serveur …

Bon visionnage.

Résumé de l’épisode 24

Un des premiers frein à lever sur un e-commerce est le Duplicate content interne, externe et le DUST (Different Url with Same Text). Ce qui représente différentes url qui renvoient vers la même page. Ces problèmes interviennent souvent lorsqu’il y a une navigation à facette avec filtre produit mal réglé.

Si vous utilisez les descriptions des fournisseurs sur vos fiches produits, il est fort probable que vous ne soyez pas le seul a avoir ce texte sur votre site. Il y a alors duplicate content externe, voulez-vous vraiment avoir le même contenu que vos concurrents ? Le problème est similaire si vous fournissez aux places de marché du contenu qui vous est propre. Le souci c’est que le moteur de recherche peut attribuer la paternité du contenu que vous avec rédigé, ce serait bête, non. Fournissez toujours aux places de marché un autre contenu que celui que vous avez rendu original. Ce problème est moins fréquent si le produit que vous vendez est déjà référencé sur la place de marché.

Les micro tag schema.org sont à ajouter si vous voulez que les moteurs prennent correctement en compte les paramètres de vos produits (prix, caractéristiques, formats, couleur …). Les micro formats améliorent la compréhension de votre contenu par les algorithmes des moteurs.

A part Magento, nombreux sont les CMS qui ont négligés la philosophie SEO à la base de leur conception. Cet élément est à prendre en compte lors du choix de la plateforme sur laquelle vous allez développer votre boutique en ligne.

« Magento en SEO c’est le top … le choix du CMS est vital pour un client »

Prestashop n’est pas bon en référencement car son modèle économique repose sur les modules qui sont vendus en parallèle … dont les modules SEO. Ils ne sont pas pressés d’installer nativement et gratuitement les modules qu’ils vendent par ailleurs.

Pour les images, il faut mettre le paquet ! Anthony prend comme exemple archiduchesse.com qui fait de gros efforts sur la mise en valeur graphique de chaque produit. Un design sobre et des produits qui claquent !

« Le Marketing est plus fort que le SEO chez Archiduchesse »

Autres possibilités pour les visuels produits : Les 360, les visuels 3D. Les visuels dynamiques ne nuisent pas au SEO, mais attention à la taille des images : Votre site doit rester rapide ! Pensez à les redimensionner, ne liez pas directement le fichier source. Pensez à booster votre serveur. Passer de 7/8 secondes de chargement à 1/2 secondes et c’est un bond de chiffre d’affaire.

Et s’il fallait suivre l’exemple de site qui marchent bien, Sarenza, Zalando et Currys sont cités par nos experts SEO.

Prochain épisode on parlera des plugin Magento, Prestashop et Woocommerce. Vous aimez, laissez 5 étoiles, merci.

Liens relatifs au Podcast SEO

  • Suivez YakaMama sur YakaMama sur Google Plus actualité twitter yakamama facebook yakamama google plus yakamama RSS blog seo

S’il fallait en retenir un seul, quel CMS serait le meilleur pour un e-commerce ?

Crédit photo : Pixabay